Atelier de terrain 2015 Alsace Paysages et Agricultures


8 octobre 2015 

Le paysage fil conducteur pour une agroécologie contribuant à un développement durable et harmonieux du territoire

le 8 octobre à 9 H 00    Accueil à la Communauté de Communes de la Vallée de la Bruche
114, Grand Rue 67130 SCHIRMECK

 

Organisée par l’Association française d’agronomie, la Communauté de Communes de la Vallée de la Bruche et le Collectif Paysages de l’Après pétrole

 

Objectifs

- Présenter comment l’attention portée aux singularités du paysage facilite la mise en œuvre de systèmes agroécologiques performants.

- Présenter les actions menées par les agriculteurs, avec les collectivités, pour faire reconnaitre leur rôle en faveur de la qualité des paysages.

Public

15 à 30 personnes : membres de l’Afa, agriculteurs, agronomes, paysagistes, agents de développement de chambres d’agriculture ou des territoires, élus, enseignants, étudiants, associatifs…

Coordonnateurs de la journée  

- Régis AMBROISE (contact), ingénieur agronome, coauteur de Paysage et Agriculture pour le meilleur !, Educagri-éditions 2015 - Président du « Collectif Paysages de l’Après Pétrole »

- Marc BENOIT, INRA Aster, Président de l’Afa

- Jean Sébastien LAUMOND Agent de développement Espaces et Environnement à la Communauté de Communes de la Vallée de la Bruche.

Programme complet à télécharger mis à jour le 11/09/2015  format pdf  ou format doc

Découvrir les paysages de la Vallée de la Bruche ici

 

 

 

Compte-rendu 

Télécharger le compte-rendu

 

Par Régis Ambroise

 

Rencontre organisée dans la vallée de la Bruche (67) à l'initiative de l'association française d'agronomie, avec le soutien très actif de la communauté de communes de la Bruche et l’approbation du Collectif Paysages de l'Après Pétrole (PAP).

Titre de la journée
"Le paysage, fil conducteur pour une agroécologie

contribuant à un développement durable et harmonieux du territoire"

Lecture de paysage sur un observatoire équipé d'un système de réalité augmentée.

 

Les objectifs de la rencontre étaient doubles.

 

1. Réfléchir sur le terrain à comment l'attention portée aux singularités du paysage peut faciliter la mise en œuvre des systèmes agro-écologiques performants.
Les analyses paysagères menées dans la vallée de la Bruche ont conduit à hiérarchiser les zones à défricher afin de leur donner tout d’abord une meilleure efficacité par rapport à l'objectif de "redonner de la lumière à la vallée" : réouverture de la continuité des fonds de vallée, des bordures de villages, des bas versants et des chaumes. La connaissance historique de la mise en valeur agricole de ces vallées jusqu'au milieu du XX° siècle a conduit à définir le périmètre des associations foncières pastorales (AFP) actuelles pour en faire de nouvelles unités de gestion agricoles homogènes par rapport au relief, capables d’intéresser des agriculteurs à des fins de pâture, pâture et fauche ou fauche uniquement. Cette typologie agro-paysagère a ensuite été travaillée dans le cadre des MAEc pour définir des modes de gestion adaptés à chaque zone pour satisfaire les besoins en termes de production fourragère, d'intérêt faunistique et floristique notamment apicole et de paysage par rapport aux enjeux d'ouverture. Ce travail s'est réalisé en utilisant les analyses spatiales menées en commun par différents experts agronomes, environnementalistes, paysagistes et les agriculteurs. Il ressort de ces propositions et des résultats obtenus par les éleveurs qu'il est possible de rendre autonomes, productifs et rentables des systèmes herbagers avec peu d'intrants et valorisant la qualité des produits en lien avec la qualité de l’accueil et des paysages.


2. Discuter des actions menées par les agriculteurs, avec les collectivités pour faire reconnaître leur rôle en faveur de la qualité des paysages.

Pour étudier la qualité des prairies sur les plans fourragers, écologiques et paysagers, une série de 6 visites sur le terrain a été organisée en 2013 avec des élus, des propriétaires regroupés dans les AFP, des environnementalistes et des agriculteurs dont certains étaient présents à notre journée. Un festival du paysage grand public a ensuite été organisé dans 4 fermes de la vallée. Les rencontres ont réuni chaque fois de 30 à 50 personnes et ont permis de faire reconnaître par tous l'importance des prairies en termes agricole, environnemental et paysager. Elles ont contribué à faire prendre conscience du rôle des agriculteurs engagés dans l'agroécologie par rapport aux enjeux non seulement alimentaires mais aussi de développement durable du territoire et à favoriser les politiques de soutien à l'agriculture comme contributeurs au bien commun (poursuite de la politique de défrichement grâce aux AFP, organisation de marché paysans, rencontres avec les restaurateurs, protection des parcelles en prairies dans les PLU et le SCOT pour des fins à la fois agricoles, urbanistiques et paysagers...).

 

Public présent : 5 agros, 4 animateurs d'associations ou de territoires, 4 paysagistes, 1 forestier, 2 agriculteurs, 8 présidents d'associations foncières pastorales, 3 maires, 1 journaliste de l'Est agricole.

 

Les visites sur le terrain organisées par Jean-Sébastien Laumond ont permis, à partir de lectures de paysages, des échanges et discussions jugées très intéressantes et mobilisatrices par les participants.

Il en est ressorti :
1. Qu'une nouvelle orientation pourrait être donnée aux travaux de la vallée de la Bruche en lien avec ce qu'elle a déjà fait sur prairies, biodiversité et paysage : travailler avec des stagiaires sur la contribution de l'élevage à l'herbe des agriculteurs de la vallée à l'économie et au stockage d'équivalent CO².

2. Marc Benoit président de l'association française d'agronomie a invité Jean-Sébastien à venir faire une intervention devant les agronomes de l'Afa dans deux ans lors des prochaines rencontres du Pradel au domaine d'Olivier de Serres en Ardèche. Le thème de ces rencontres pourrait être « agronomes et collectivités territoriales ».

 

Recomposition d'une prairie en versant après défrichement.

Plan du communal défriché pour l'usage d'une ferme intercommunale créée à La Pérheux.

Défrichage d'une parcelle de fond de vallée par une AFP


La presse locale en parle

Le site du journal propose des vidéos, dont plusieurs sur l'agronomie En savoir +