Les agricultures de nos régions

Repérage de documents vidéos présentant les agricultures des régions (en métropole :22 regroupées en 13 !)

 et liens vers les ateliers agronomiques de terrain de l'Afa dans ces régions.

Alsace Champagne Ardenne Lorraine  (page pilote, à compléter)

 

Auvergne Rhône Alpes

Base et Haute Normandie

Bourgogne Franche Comte

Bretagne

Centre

Corse

Ile de France

Languedoc Roussillon Midi Pyrénées

Nord Pas de Calais Picardie

Pays de la Loire

Provence Cote d’Azur

 

Guadeloupe

Martinique

Guyane

Réunion

 

Mayotte

 

Pour signaler des vidéos à intégrer dans cette rubrique : envoyez un message au jardinier numérique de l'Afa !

 

 

 

Treize régions ... et cinq îles, pour s'organiser en fonction de la densité de population d'aujourd'hui n'estompent pas l'empreinte des sols et du climat !

Deux cartes sont proposées pour souligner la diversité des agricultures, résultat des aptitudes initiales des terroirs, auxquelles on s'adapte ou que l'on transforme.

 

Les PRA, petites régions agricoles

http://www.agreste.agriculture.gouv.fr/definitions-et-methodes/zonages/

La Région Agricole (RA) est définie par un nombre entier de communes formant une zone d’agriculture homogène. Elle peut être à cheval sur plusieurs départements. La France métropolitaine est découpée en 411 RA.

La Petite Région Agricole (PRA) est constituée par le croisement du département et de la RA. Il y a 713 PRA.

Le fichier des Régions Agricoles (RA et PRA) est géré par l’INSEE (prise en compte des fusions ou dé-fusions de communes)

HISTORIQUE

Le découpage du territoire français en « Régions Agricoles » est né en 1946 pour répondre à la demande du Commissariat Général au Plan. L’objectif était de disposer d’un zonage approprié pour la mise en œuvre d’actions d ‘aménagement destinées à accélérer le développement de l’agriculture.

Pour l’INSEE il s’agissait, pour étudier l’évolution de l’agriculture, de disposer d’un découpage stable de la France en unités aussi homogènes que possible du point de vue agricole, en s’affranchissant des découpages administratifs aux limites arbitraires.

Largement inspirées des régions géographiques, les RA et PRA ont une taille intermédiaire entre la commune (zone trop petite pour présenter des résultats) et le département (zone trop hétérogène).

Ces limites révèlent des informations sur les origines, avec une empreinte des "sols et climats". Cependant, les mutations technologiques et économiques, les processus de spécialisation et de redistribution des activités, font qu’il est parfois difficile aujourd’hui de reconnaître le bien-fondé des limites de 1946.

Les informations sur ces terroirs restent pertinentes pour les questions agronomiques.   

 

 

 

 

Les régions fourragères

Une carte des régions fourragères a été établie en 1995 (citée dans une étude pour le Ministère de l'Agriculture en 2014 en ligne ici)