Lettre de l'Afa   novembre-décembre 2012


Si la lettre ne s'affiche pas correctement, cliquer sur ce lien


Revue AE&S : le vol.2, n°2 , Assolement et gestion quantitative de l'eau, de l'exploitation au territoire
est en ligne

 

Avant-propos (T. Doré, O. Réchauchère)

Editorial (B. Lacroix, J-E. Bergez)

   

Cadrages

-L’assolement : acceptions et problématiques agronomiques actuelles (T. Doré)

-Quels instruments pour la gestion quantitative de l’eau ? Une analyse économique (S. Ambec, J-P. Amigues, A. Reynaud, F. Salanié)

   

L'assolement du point de vue de l’exploitation agricole

-Assolement dans les exploitations de grande culture irriguées : modélisation des décisions des agriculteur (J. Dury, J-E. Bergez)

-Choix d’assolement : exemples de mise en œuvre d’outils d’aide à la décision (V. Leveau, S. Marsac, P. Leroy)

   

L’assolement du point de vue du territoire et des filières

-Quelle représentation des systèmes de culture pour la gestion de l’eau sur un grand territoire ? (D. Leenhardt, O. Thérond, C. Mignolet)

-Détermination des volumes prélevables pour l’irrigation et gestion collective en cours de campagne : incidence des assolements et des systèmes de culture (L. Lhuissier, J-F. Amen)

- Evolution de la ressource en eau, évolution des assolements conséquences à l’échelle du territoire des coopératives agricoles de Poitou-Charentes (F. Poirson)

-Réforme des autorisations de prélèvement dans le bassin Adour-Garonne : impacts sur l’économie agricole (N. Hébert, S. Loubier, B. Grandmougin, L. Brunel, L. Lhuissier, J-F. Amen, S. Marsac)

-Les difficultés associées à la gestion quantitative de l’eau et à la mise en œuvre de la réforme des volumes prélevables : le cas du bassin Adour-Garonne (T. Debril, O. Therond)

-Impacts de restrictions en eau d’irrigation sur les exploitations et les filières agricoles en Beauce (C. Lejars, J-L. Fusillier, S. Bouarfa, L. Brunel, G. Rucheton, X. Girard, F. Golaz

-Stratégies des acteurs des filières et évolution des assolements d'un territoire : enseignements des travaux agronomiques sur la qualité.(M. Le Bail)

 

Note de lecture « Garonne 2050 » : un point étape sur une prospective toujours en cours (F. Carpy-Goulard)

 


Vie de notre association

   

Nos grands rendez vous en 2013 :

    

 

L'Assemblée générale du 22 mars,

avec une plus grande place aux échanges entre adhérents en matinée avec des ateliers 

et un débat l'après-midi sur « Variétés et systèmes de culture : quelle co-évolution ? Quelles implications pour l’agronomie et la génétique ? ». Télécharger le programme.

 

Les Entretiens du Pradel, le 26 et 27 septembre 2013,

    

sur le thème «Des politiques publiques à l’efficacité économique des entreprises agricoles : quelles synergies entre agronomie et économie ? »

L’objectif est d’interpeller des agronomes et des économistes pour faire en sorte que ceux-ci travaillent mieux ensemble dans cette période actuelle de changements des pratiques dans la perspective de l’agriculture durable, dans des formes d’agriculture diverses (industrielle, paysanne,…), et ce, à différentes échelles. 

 


Ateliers de terrain : Les pratiques de gestion de l'activité biologique des sols en viticulture en Languedoc

Compte-rendu et photos sont en ligne

télécharger en pdf 

Voir en vidéos    

     

Ateliers déjà en ligne : 

TCS, non-labour, semis direct, cultures intercalaires

Les dispositifs de mesure et d'amélioration de la qualité des eaux

Biodiversité tellurique et pratiques culturales

En savoir +

Pour 2013, un projet d'atelier à la Bergerie de Villarceaux, et  sur l'agroforesterie.

Faites part de vos projets ! contact


 Agricultures : produisons autrement, avec" l'agro-écologie"

Cette conférence nationale organisée par le Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt a eu lieu le 18 décembre 2012, au Conseil Economique, Social et Environnemental de Paris. Agricultrices, agriculteurs, chercheurs et enseignants (parmi lesquels Jean Boiffin et Thierry Doré), acteurs du développement et des filières ont apporté leurs témoignages sur la diversité des agricultures. L'usage des connaissances en agronomie et écologie (et leur co-construction) pour opérer des transitions sur 10 à 15 ans montre des voies pour réduire les intrants et augmenter l'autonomie de systèmes de production. 

   

Points saillants :

-"Produire autrement" ... ces deux mots usuels sont aussi le titre d'un article de J-M. Meynard et Ph. Girardin paru en 1991 dans le Courrier de l'environnement de l'Inra, dont la conclusion est " la biologie moléculaire et les transgénoses ne permettront pas de résoudre tous les problèmes : on ne pilote pas en effet des systèmes aussi complexes que les systèmes agricoles en changeant quelques gènes. L'illusion du "tout chimique" se dissipe. Ne lui en substituons pas une autre. " A relire aujourd'hui !

   

-le tempo des transitions : la résurgence des mots "produire autrement" souligne une période de 20 ans entre un diagnostic et le consensus affiché ce 18 décembre 2012; le vécu des témoins indique 10 à 15 ans pour trouver de nouveaux repères sur une exploitation et en mesurer les impacts espérés.

   

-Si l'agronomie était bien au centre de cette journée, il faut se garder de résumer le retour à l'agronomie par l'abandon du labour; il s'agit de redécouvrir le fonctionnement des sols et de se doter des capacités d'observation pour résoudre les problèmes particuliers de "systèmes", de l'exploitation au territoire.

    

-Pour opérer des transitions, il convient de bien définir les objectifs environnementaux, économiques et sociaux attendus, au niveau individuel et collectif, et ne pas se satisfaire de la maîtrise de nouvelles techniques.

   

-de multiples réseaux d'échanges fonctionnent et rompent l'isolement ressenti par les agriculteurs et éleveurs "explorateurs"; la coopération avec la recherche, le développement, les filières et les territoires est une condition de réussite. Les acteurs des filières présents ont modifié leurs stratégies en s'appuyant sur AgroTransfert initié par J. Boiffin et sur l'association aei initiée par M. Griffon.

   

-la rémunération de services environnementaux (demande faite par des pionniers devenus aujourd'hui silencieux) trouvera-t-elle une solution dans des GIEE (Groupements d'intérêt économique et écologique) ?

    

Programme de cette journée animée par la mission agrobiosciences   

   

Plan agro-écologie présenté par le Ministre S. Le Foll en fin de journée 

    

Autres évènements : tout l'agenda ici


ESA 2012 : c'était en août à Helsinki. 

Les résumés en 600 pages sont téléchargeables ici.

Les adhérents de l'Afa peuvent adhérer à l'ESA avec une réduction de 50%.


Adhérez facilement en ligne : l'Afa a mis en place le paiement en ligne. La boutique de l'Afa est ouverte pour faciliter le règlement des adhésions, abonnements, inscriptions aux évènements.  Les adhésions 2013 peuvent désormais s'effectuer sans courrier. Les adhésions enregistrées à partir de maintenant sont aussi valides pour 2013.

 

En savoir + http://paiement.agronomie.asso.fr/fr/


Penser et agir en agronome

L'ouvrage élaboré suite à la journée d'hommages à Michel Sebillotte, est édité, et l'Afa en assur ela diffusion auprès des participants à cette journée.
Compte tenu du nombre d'envois à effectuer, nous vous remercions de participer aux frais d'envoi, en les réglant sur notre site de paiement à cette page
Une autre solution pour vous est que vous puissiez le prendre directement auprès du secrétariat de l'Afa à Montpellier (auprès de Sophie Douhairie, mail afa@supagro.inra.fr ou tel : 04 99 61 26 42) si cela vous est possible.

Si vous n'avez pas participé à cette journée, merci de commander auprès de l'éditeur.


site    http://agronomie.asso.fr/      mails   association     secrétariat       webgardener

Montpellier SupAgro " 2 place Pierre Viala " 34 060 Montpellier Cedex 2   tél : 04 99 61 26 42

Eduter-Cnerta