G3 objectifs Convergences et Synergies entre l'Agronomie et les autres Disciplines

télécharger flash player si vous ne pouvez pas voir les vidéos

en mars 2010

En 2008, les travaux sont lancés dans le sens de l'ouverture de l'agronomie à d'autres disciplines.

Les convergences et les synergies avec les sciences économiques et sociales, l'écologie, les sciences animales, les sciences biologiques et du milieu physique sont privilégiées. 

En 2009 les premières Feuilles en cours

Le champ de réflexion

Au moins en France, alors qu'une assez étroite imbrication institutionnelle autant que scientifique existait avec les sciences du milieu physico-chimique, différentes raisons ont amené à une séparation assez significative de l'agronomie vis-à-vis de plusieurs ensembles disciplinaires. Certains sont quasi-consubstantiels à l'agronomie (la génétique, l'amélioration des plantes, la gestion des ressources génétiques, les disciplines étudiant les organismes autres que le peuplement cultivé présents dans les agrosystèmes - entomologie, phytopathologie, etc.) ; pour d'autres, un " compagnonnage " plus étroit serait source de bénéfices (les sciences animales, l'économie, la sociologie). L'atelier vise à étayer ce diagnostic, à mieux le renseigner et à identifier des pistes de travail pour l'AFA afin de contribuer à améliorer la situation actuelle.

Les enjeux

Dans tous les cas, à la fois parce que la gestion de l'" objet agrosystème " et sa complexification croissante nécessite de prendre en compte toutes ses composantes (à l'échelle parcellaire, de l'exploitation familiale comme à l'échelle du territoire), et parce que l'agronomie a l'action dans son " projet ", des interactions fortes sont nécessaires avec ces ensembles disciplinaires pour plus de pertinence voire d'utilité sociale de ses travaux. La faiblesse de certaines de ces interactions constitue des carences de toute évidence nuisibles dans au moins trois registres :

-         Celui de la production des connaissances nécessaires à l'action

-         Celui de l'action lui-même

      -         Celui de la formation

Les questions

Les relations à monter ou plus souvent enrichir et faire fructifier avec ces ensembles disciplinaires devraient amener l'agronomie :

-         A changer pour partie son périmètre en regardant avec plus de lucidité qu'elle ne l'a fait ses objets

-         A incorporer de nouvelles manières de considérer et de travailler sur ses objets ou ses productions

Pour cela :

- Quelles transformations récentes des mondes de l'agriculture impliquent une évolution du périmètre de l'agronomie et des tâches de l'agronome sur leurs objets de travail ?

- Vis-à-vis de quels ensembles disciplinaires des rapprochements sont-ils prioritaires, pourquoi et pour quels objectifs opérationnels ?

- Quels types d'action mener dans ce sens et avec quels partenaires, pour atteindre ces objectifs ?

Feuilles en cours

Fruits des travaux