G6 objectifs Communication

télécharger flash player si vous ne pouvez pas voir les vidéos

En mai 2011

Le groupe est élargi en sollicitant des membres du conseil d'administration pour dynamiser certaines rubriques. 

En savoir +

en mars 2010

le site est ouvert

toutes les vidéos entre adhérents sont accessibles ici

 

 

 

 

En 2008, le fil rouge est de définir une stratégie d'écoute et de publications, pour atteindre une visibilité des travaux de la communauté des agronomes.

Le champ de réflexion

Le premier exercice pour être visible, lisible, passionnant et fun a été la réflexion sur le site internet, avec la volonté dêtre ouvert aux questions du monde global, aux questions des autres sciences, aux enjeux des citoyens du monde que nous sommes, et pas seulement centré sur nos rôles, ni uniquement au service de l'agriculture.

Les enjeux

Se mettre au diapason des modes de communication de la société civile, en gardant la fiabilité scientifique, en allégeant certaines pratiques pour être plus fun afin d'économiser nos énergies pour aborder des questions sérieuses.

Les questions initiales

Quelles préférences pour l'état d'esprit de la communication :

1-      centré agronomie pour l'agriculture en France ?

2-     centré agronomie pour lien avec ESA en Europe (alors bilingue anglais à minima) ?

3-     entrée vision du monde et zoom sur les compétences agro situées comme ancrage de l'écologie dans les besoins primaires (nourriture et énergie des humains) et réseaux des acteurs utilisant des compétences agro (dont agriculture, mais pas seulement) ?

Quelles préférences pour les publications :

1-      un gradient  des modes de relectures, du plus académique scientifique " lourd ", en passant par des variantes de "relecteur(s) choisis et tracés, aux textes perso, avec avantages et inconvénients pour les adhérents et pour les " extérieurs "

2-     un gradient de dynamisme, du classique rigoureux parfois long en délai, au plus rapide, dynamique mais parfois plus risqué

3-     positionnement souhaité : ce qu'on ne veut pas (probablement les extêmes) et les codes de reconnaissances pour des publications intermédiaires

Quelles préférences pour le site internet, sur le fond et sur la forme :

1-      impacts d'une entrée " métier "

2-     impacts sur entrée " visibles par toute la société "

3-     impact d'une identité  intermédiaire

 

Feuilles en cours

Fruits des travaux