Vous êtes ici : Accueil  > Qui sommes nous ?  > Animation de l'AFA  > Bruno RAPIDEL

Bruno RAPIDEL

Agronome, chercheur au Cirad   

Ingénieur agronome de formation, il travaille au CIRAD depuis 2001.

Il a surtout travaillé hors de France, d’abord en Amérique Centrale (Nicaragua puis Costa Rica), puis au Mali, puis de nouveau en Amérique Centrale.

Toujours autour des relations entre les cultures et le milieu, d’abord en Agrométéorologie, puis sur l’utilisation des ressources par les systèmes agroforestiers à base de cultures pérennes.

Il connait peu l’agriculture française, si ce n’est par ses collègues INRA et SupAgro Montpellier de l’UMR System.

De retour en France depuis un an, pour quelques années, il veut profiter de sa participation à l’Afa pour mieux connaître l’agriculture française et les expériences agronomiques qui font sa richesse.

Le CIRAD, dont la vocation est de créer de la connaissance en partenariat avec les instituts de recherche du sud, a beaucoup à gagner dans un partenariat renforcé avec les acteurs de l’agronomie en France.

Depuis des années maintenant, le CIRAD a fait le pari de l’agroécologie au Sud. Cette agroécologie doit s’adapter aux contextes divers du sud, mais nous ne pourrons avancer réellement que si nous sommes capable de formuler et tester des hypothèses générales sur l’agroécologie. Or, si nous voyons bien ce que l’écologie peut offrir à nos démarches agronomiques, il semble qu’il reste encore bien du chemin à parcourir pour que ces promesses d’irrigation disciplinaire se fassent réalité.

Nous identifions bien des fonctions et des mécanismes vertueux, mais nous n’arrivons que rarement à les mobiliser dans une démarche agronomique. Nous devons confronter nos expériences, positives et négatives, vécues dans des conditions diverses, au nord et au sud.

 

 Il veut contribuer à cette grande ambition, par mon travail au CIRAD bien sûr, mais aussi par sa participation au conseil d’administration de l’Afa.